Bénéfices

• Une oxygénothérapie plus efficace cliniquement et mieux sécurisée

• Un meilleur respect des recommandations cliniques et moins de complications liées à l’hypoxémie et à l’hyperoxie

• Une durée de séjour et des coûts de prise en charge hospitaliers significativement réduits

 

Testé dans le contexte de la prise en charge des patients hospitalisés pour une exacerbation aiguë de BPCO, FreeO2 a notamment permis de réduire la durée de séjour hospitalier de l’ordre de 30% (6.7 jours vs 9.5 jours).

Sur la base de cette étude clinique, une étude médico-économique prenant en compte l’ensemble des coûts hospitaliers à 180 jours, a constaté une réduction globale du coûts de prise en charge de l’ordre de 21% par patient BPCO


Utilisé aux urgences pour la prise en charge de la détresse respiratoire aigüe, FreeO2 a permis de traiter plus efficacement les patients (évalué par le temps passé par le patient dans l’objectif de SpO2), de limiter les complications liées à l’hypoxémie et à l’hyperoxie, de sevrer plus rapidement certains patients et d’éviter le transfert d’autres patients vers les soins intensifs. Les données de l’étude suggèrent par ailleurs une réduction de la charge de travail des personnels soignants et un meilleur respect des protocoles cliniques

 

  

 

Références

 

 


Soyez informé.

Abonnez-vous à notre infolettre et restez à l'écoute du développement de l'oxygénothérapie automatisée et de ses nouvelles perspectives thérapeutiques.